Service documentaire

Pour mieux comprendre le déploiement de "l’accès public à internet et au multimédia", nous prendrons le temps progressivement, de remettre en ligne notre catalogue documentaire. Vous y retrouverez des études anciennes et récentes. Un patrimoine que nous nous employons à sauvegarder. Nous vous invitons à enrichir cette rubrique.

Banlieues créatives en France : 150 actions dans les quartiers, Guide 2007

un guide rédigé par Anne Dhoquois
Rédactrice en chef de Place Publique (une agora sur Internet mettant en avant des initiatives citoyennes), Anne Dhoquois vient de signer un remarquable ouvrage d’espoir qui vient trancher avec l’image négative des banlieues à l’automne 2005 : "Banlieues créatives en France : 150 actions dans les quartiers - Guide 2007" (collection Guide des initiatives solidaires, éditions Autrement).

Repris d’un article publié par Jean Luc Raymond sur son blog autour des solidarités numériques et de la citoyenneté.

Une publication réalisée avec le moteur libre dotclear et sous contrat Creative Commons

Cet ouvrage présente des monographies et portraits d’acteurs, d’associations, d’entreprises, de collectivités locales et organismes consulaires qui agissent dans une dynamique d’innovation au coeur des quartiers dits "sensibles". Ces expériences humaines, sociales, culturelles, d’entreprises sont au coeur d’une innovation dans des contextes locaux compliqués où le projet collectif est plus fort que l’image souvent écornée du quartier.

En 8 thèmes : Apprendre, Créer son activité, Dialoguer, Participer, Se distraire, S’exprimer, S’insérer, Vivre au quotidien, Anne Dhoquois fait un inventaire étonnant de diversités et d’idées mises en oeuvre qui libèrent la parole, expliquent la volonté de faire, montrent "l’agir concrètement" et témoignent d’un retour d’expériences de vies passionnantes au sein de banlieues, "le lieu du ban" (lieu des bannis) comme l’explique le journaliste Suisse Michel Beuret.

Des initiatives liées à Internet sont présentées comme les activités numériques citoyennes du Centre Social de Belleville à Paris (blog collaboratif, wiki, projet d’ordinateur simplifié MiniNet), l’accompagnement de projets par l’association Génération NTM à Saint-Denis, département de la Seine-Saint-Denis (implication dans le site Espace Citoyen Dyonisien en cherchant à aider au développement de médias indépendants locaux), les HLM connectés de Moulins Habitat à Moulins dans l’Allier (connexion gratuite à Internet dans les logements sociaux via un téléviseur ou un ordinateur avec un accompagnement à l’appropriation, des contenus informatifs propres...), l’Internet dans les quartiers avec l’apport de l’Espace Public Multimédia de Kerourien, à Brest (ateliers d’écritures, aller au-devant des publics éloignés de l’internet avec un ordinateur portable, atelier cuisine multimédia...) ou encore le projet du pôle Internet citoyen de proximité développé par l’association Fraternet dans le Nord (créer un site Internet sur un quartier ou une ville et proposer aux habitants de l’alimenter en organisant en amont des ateliers d’écriture), T.O. Mirail à Toulouse (un portail avec, par et pour les habitants du quartier du Mirail avec des infos, des photos, des reportages...)...

Anne Dhoquois résume ainsi l’aventure de ce livre :

"Force, générosité, inventivité, pragmatisme... Tels sont les maîtres mots qui caractérisent nombre de personnes oeuvrant et vivant dans les quartiers. Mais pas seulement. Au détour d’une réflexion, d’un bilan, d’un constat, s’exprime la détresse, voire le désespoir. Car les temps sont durs - subventions en diminution, secteur de l’insertion en crise, développement de la misère... - et les raisons de la colère nombreuses. Pour autant, les discours de découragement ne sont pas légion tant l’énergie vitale qui anime ces travailleurs sociaux, bénévoles, éducateurs, artistes, militants associatifs, animateurs... rencontrés et interviewés lors de la rédaction de cet ouvrage a été palpable. Et c’est à toute cette richesse humaine que le livre rend hommage. Comme un miroir tendu aux habitants d’autres quartiers, moins en crise, mais qui pourraient être à leur tour gagnés par cette soif de créer du lien, de la solidarité, du mélange. Comme une boîte à outils d’idées, d’initiatives, d’expériences, souvent réussies, parfois ratées, mais toujours en mouvement".

Source :

Dhoquois, Anne (5 octobre 2006). "Banlieues créatives en France : 150 actions dans les quartiers, Guide 2007", Editions Autrement, Guide des initiatives solidaires, Paris, 210 p.

Posté le 9 octobre 2006 par Michel Briand
Consulter cet article seul

Livre blanc sur le peer to peer

Ce livre blanc, qui réunit plusieurs contributions autour de la question du P2P, est un outil au service de ceux qui veulent murir leur réflexion sur le P2P.

Ces réflexions et analyses émanent d’organismes représentant les consommateurs, les artistes-interprètes, les auteurs et éditeurs de logiciels, les auteurs de musique et les utilisateurs et contributeurs de logiciels libres.

Les organismes participants

- A.F.U.L - Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres
- A.P.P. - Agence pour la Protection des Programmes
- Association Musique-libre.org
- SPEDIDAM - Société de gestion collective des droits des artistes-interprètes de la musique et de la danse
- UFC-Que-Choisir, Union Fédérale des consommateurs Que Choisir

- Télécharger le Livre blanc (.pdf - 72 pages)

SOMMAIRE

- Les limites du filtrage de la diffusion

par Bernard Lang (Directeur de Recherche à l’ INRIA- Vice-président de l’ AFUL)

- Faire des maisons de disques des maisons de musique

par Ambroise Soreau (Agence pour la Protection des Programmes)

- Le P2P : à la recherche d’un équilibre entre les ayants droits et le public

par l’Association Musique-libre.org

- Pour une légalisation des échanges non commerciaux de contenus culturels sur internet rémunérant les ayants droit

par Lionel Thoumyre (Responsable des Nouvelles Techniques - Direction des affaires Juridiques et Internationales - SPEDIDAM)

- Le peer to peer : une démocratisation de l’accès de la diversité culturelles

par Alain Bazot (Président de l’UFC-Que Choisir, Membre du CSPLA)

Lien hypertexte: Musique-libre.org
Posté le 12 décembre 2005 par Philippe Cazeneuve
Consulter cet article seul

Actes en ligne : Réseaux ouverts d’initiative publique, l’attractivité durable des territoires

L’Avicca publie les actes du colloque du 23 septembre au Sénat

Les actes du colloque du 23 septembre au Sénat sont en ligne sur www.avicca.org !
Réseaux d’initiative publique, l’attractivité durable du territoire

  • Une action structurante pour les communications électroniques
  • Déploiement de réseaux, l’impact sur les territoires
  • WiMAX, réseaux de collecte et technologies d’accès
  • Intervention de Gabrielle Gauthey, ARCEP
  • Opérateurs d’opérateurs : les services aujourd’hui et demain

Dès la page d’accueil, en passant par le bouton blanc "Colloque au Sénat" vous retrouverez le sommaire avec une lecture possible à l’écran ou en téléchargement de fichiers pdf. Ces éléments sont disponibles table ronde par table ronde, avec des accès directs pour chaque intervention. Vous y trouverez les interventions des personnes suivantes :

  • Jean-François Le Grand, Sénateur de la Manche
  • Philippe Leroy, Sénateur de la Moselle.
  • Martial Gabillard, Président de l’AVICCA
  • Serge Bergamelli, Caisse des dépôts
  • Thierry Carcenac, Député du Tarn
  • Charles Choné, Vice-président du Grand Nancy
  • Etienne Andreux, Directeur général du Sipperec (réseau Irisé)
  • Michel Teston, Sénateur de l’Ardèche
  • Bernard Brouille, Dorsal
  • Pierre Marteau, Telcité / Naxos
  • Gérard Wecker, Sogetrel
  • Antoine Veyrat, LD Collectivités
  • Jean-Marc Guillemain, Altitude développement
  • Gabrielle Gauthey, ARCEP
  • Bernard Dugas, Président de IS Production, animateur de FLORESS
  • Aymeric Gavois, Responsable des affaires règlementaires, Completel
  • Michaël Boukobza, Directeur général du groupe Iliad / Free
  • Michel Paulin, Directeur général du groupe Neuf Cegetel
  • Olivier de Baillenx, Directeur des relations extérieures, Numéricâble
  • Jacques Beauvois, Directeur du pôle "territoires", Axione
  • Etienne Dugas, Directeur de Vinci Networks

ndr : Pas beaucoup de parité dans le monde des acteurs des télécom :-)

- Lien direct : http://www.avicca.org/site/colloque.php4

Posté le 30 novembre 2005
Consulter cet article seul

Les dispositifs régionaux en faveur de l’emploi associatif (Emplois-Tremplins ...)

Un panorama complet réalisé par Gaël Bouron et Luc de Larminat (Opale - CNAR Culture)
Ce document décrit les dispositifs en faveur de l’emploi dans les associations - appelés le plus souvent "emplois tremplins" - mis en place dans 17 régions (à notre connaissance au 18 mai 2005).
- Télécharger le document (format PDF, 8 pages, 63 Ko)
Posté le 28 novembre 2005 par Philippe Cazeneuve
Consulter cet article seul

"Comités interministériels de l’aménagement" : CIADT documents de références

Le Gouvernement définit sa politique et ses priorités en matière d’aménagement et de développement du territoire lors de comités interministériels, présidés par le Premier ministre ou, en son absence, par le ministre chargé de l’aménagement du territoire. Ci-après les dossiers de presse des CIADT depuis 1997

- CIADT du 18 décembre 2003, un an après

- CIADT du 14 septembre 2004
Le gouvernement a examiné trois points : la politique des pôles de compétitivité ; une nouvelle politique du littoral ; un plan d’accompagnement du haut débit sur les territoires. Il a par ailleurs fait le bilan des trois CIADT précédents

- CIADT du 18 décembre 2003
Le gouvernement a examiné quatre points majeurs : la réforme des contrats de plan Etat-région, l’engagement d’une stratégie nationale en faveur des grandes métropoles françaises, le lancement d’une politique ambitieuse des transports, le développement de l’Internet haut débit sur l’ensemble du territoire. Il a également apporté son soutien à une cinquantaine de grands projets.

- CIADT du 3 septembre 2003
Le 3 septembre 2003. Le Premier ministre a réuni les membres du Gouvernement pour un Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire (CIADT) au cours duquel a été adopté un ensemble de mesures en faveur du monde rural. A cette occasion, la Datar a présenté une étude prospective intitulée " Quelle France rurale pour 2020 ? contribution à une nouvelle politique de développement rural durable ".

- CIADT du 26 mai 2003
Le Gouvernement a mis la priorité sur la revitalisation des bassins d’emplois les plus touchés par les mutations économiques.

- CIADT du 13 décembre 2002
Réuni pour un premier CIADT, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin a approuvé de nouvelles orientations pour la politique d’aménagement du territoire et arrêté le programme de travail qui en découle.

- CIADT du 9 juillet 2001 à Limoges
Le gouvernement a arrêté définitivement les schémas de services collectifs. Il a aussi adopté des dispositions concernant le développement de la société de l’information, l’implantation des emplois publics, la modernisation des services publics locaux, l’accompagnement des mutations économiques et la gestion des espaces sensibles

- CIADT du 18 mai 2000
Le Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire réuni sous la présidence du Premier ministre a examiné quatre séries de mesures et décisions concernant : les schémas de services collectifs , les contrats de Plan Etat-région, les relocalisations d’emplois publics et des mesures territoriales.

- CIADT-CIM du 28 février 2000 à Nantes
A la suite des deux catastrophes qui ont frappé en décembre 1999 le littoral atlantique, de nouvelles mesures pour le développement durable et pour la sécurité en mer ont été prises lors d’un Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire et d’un Comité interministériel de la mer. Ces mesures représentent un effort d’un milliard de francs auquel s’ajoutent 4 milliards de francs pour la conclusion d’avenants aux contrats de plan Etat-régions.

- CIADT du 23 juillet 1999 à Arles
Le CIADT a arrêté les dispositions concernant la prochaine génération de contrats de plan Etat-régions pour la période 2000-2006. Sur le montant global de 105 milliards de francs annoncé par le Premier Ministre le 15 avril dernier, le CIADT a réparti 95 milliards de francs, ventilés par région et par ministère. Il a également précisé les termes des mandats des Préfets de région pour ouvrir les négociations avec leurs partenaires régionaux.

- CIADT du 15 décembre 1998

- CIADT du 15 décembre 1997
Le Gouvernement décide de mettre en oeuvre ses priorités autour de quatre objectifs : un développement solidaire s’appuyant sur le maillage du territoire à partir des agglomérations et des villes moyennes ; la valorisation de systèmes urbains dans la compétition mondiale ; la nécessité d’assurer les conditions d’un développement durable ; le partenariat et la mise en oeuvre de la démocratie participative. Il décide de la révision de la LOADT et de la réorientation des instruments financiers

Mots-clés (tous les mots-clés)
Posté le 7 décembre 2004 par Franck Briand
Consulter cet article seul