4 - EPN & Ecole

Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village

A l’image de ce proverbe africain, prôner une collaboration entre les acteurs du monde éducatif et ceux de l’accès public à internet et au multimédia, semble une nécessité voire une évidence. Mais sur le terrain cela ne va pas de soi. Dans la plupart des cas, ces professionnels, qui travaillent pourtant en proximité sur le même territoire et avec les mêmes familles, quelquefois avec des objectifs pédagogiques similaires, se rencontrent peu, voire souvent s’ignorent. Les partenariats se construisent dans la durée, sur la base de relations de confiance réciproque.

A qui est destiné ce guide pédagogique ?

- Pour les espaces publics numériques, le développement de leur capacité d’accueil de classes ou d’accompagnement de projets scolaires ou péri-scolaires constitue un élargissement intéressant, voire un passage obligé pour la continuité de leur action.
- Pour les enseignants, pouvoir disposer de personnes-ressources qualifiées pour la médiation aux nouvelles technologies, expérimentées dans l’accueil de groupes et l’accompagnement de projets, leur permet de se concentrer sur leurs objectifs pédagogiques en s’affranchissant des soucis techniques.
- Pour les élus, il est intéressant de mutualiser les matériels et les moyens humains pour la maintenance du parc de matériel informatique tout comme cela se pratique pour les équipements sportifs.

Des collaborations pour accompagner les usages

Au delà du matériel, les compétences et le temps pour accompagner les usages font souvent défaut. C’est aussi dans ce sens que les collaborations entre enseignants, éducateurs, formateurs, animateurs, intervenants de l’accompagnement scolaire ... doivent être encouragées.
Développer les partenariats favorise l’accès pour tous au savoir et aux TIC et enrichit les territoires de nouveaux projets communs au croisement des compétences et des cultures professionnelles.

Un cahier de partage d’expériences

Ce cahier de cinquante de pages n’est pas un livre de recettes, mais plutôt un espace d’échanges et de questionnements propices à faire progresser les pratiques professionnelles des enseignants, des responsables et animateurs de lieux d’accès publics au multimédia et à Internet. Il est le fruit du travail collaboratif d’une trentaine de personnes associant des animateurs de lieux d’accès publicà internet, des dispositifs de soutien territoriaux, des personnes ressources au sein de l’Education Nationale et d’organismes de formation et de recherche.
Il propose des interviews d’acteurs de terrains, des points de vue d’experts, des présentations d’initiatives, des exemples de projets pédagogiques, des conseils méthodologiques pour monter des projets en partenariat, des fiches-ressources sur les références réglementaires, les financements ...

Comment se le procurer ?

La version papier a été présentée en avant-première à l’occasion des Rencontres d’Autrans en janvier 2008. .

Comme pour les précédents, ce guide de 54 pages, est diffusé gratuitement par les collectivités ou les réseaux associatifs qui peuvent l’acquérir au prix unitaire de 5€ (4€ pour les membres de CRéATIF) pour des commandes groupées d’une quantité minimum de 50 exemplaires.

Pour passer commande

La version téléchargeable est disponible ici (format PDF- 54p. 3Mo)

Une sélection d’articles est déjà disponible en ligne, voire le sommaire ci-dessous :

Ecole et Internet : vers quels usages ?

Une consultation du Ministère en ligne jusque fin février 2008
Dans le cadre de la mission "E-educ" confiée par Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, à Jean Mounet president de Syntec-informatique, un forum Internet consacré aux TICE est ouvert jusqu’au 29 février 2008 pour un mois sur le site education.gouv.fr. Il invite l’ensemble des acteurs et interlocuteurs de la communauté éducative à exprimer leurs attentes en matière d’utilisation des TIC dans l’enseignement, mais aussi de partager des expériences innovantes. Ce forum doit contribuer à alimenter la réflexion de la mission « e-educ » par l’identification des freins, des opportunités et des vecteurs du développement des usages répondant aux attentes de ces utilisateurs.

- La mission « E-educ » sur les technologies de l’information et de la communication pour l’Enseignement
- Le forum "Ecole et internet"

Les réactions (270 le 4 février) sont intéressantes et donnent une bonne idée des difficultés et attentes des enseignants qui utilisent déjà ces technologies. (Ceux qui n’utilisent pas ou peu les TICE ne s’exprimeront pas sur un forum en ligne ...)

N’hésitez pas vous aussi à donner votre avis et communiquer vos expériences, voici la liste des questions proposées sur le forum :

- En quoi l’usage des ordinateurs, d’Internet et des outils multimédias dans l’enseignement peut-il faire évoluer la pédagogie et l’organisation de la classe ?
- L’utilisation d’Internet peut-elle faciliter les relations entre les parents et l’école, les élèves et les enseignants ?
- Quelles applications (soutien scolaire, livret scolaire, cahier de texte, espaces de discussions...) souhaiteriez-vous principalement pouvoir faire en ligne dans le domaine scolaire ?
- Pensez-vous que les technologies de la communication et de l’information sont utilisables dans toutes les matières ? Dans tous les cas, pourquoi ?
- A votre avis, leur apprentissage doit-il être intégré à chaque matière enseignée ou faire l’objet d’un enseignement spécifique ? Pourquoi ?
- S’agit-il d’un enseignement purement technique ou doit-il apporter aux élèves un regard critique sur l’outil multimédia et les contenus qu’il véhicule ?
- Doit-on utiliser cet outil au cours des heures d’accompagnement éducatif après la classe. Dans ce cadre, souhaitez-vous que les élèves puissent avoir un accès à tout internet ou à un environnement intranet sécurisé ?
- Connaissez-vous des exemples de contributions des technologies de la communication et de l’information à l’intégration des élèves handicapés ?
- Que pensez-vous de l’idée, pour les enseignants, de mettre leurs cours en ligne pour qu’ils puissent être utilisés par d’autres enseignants ou par d’autres élèves ?

Lien hypertexte: Forum "Ecole et internet"
Posté le 4 février 2008 par Philippe Cazeneuve
Consulter cet article seul

Parution du guide "Les espaces publics numériques et l’Ecole"

Communiqué de presse
Lancement du guide CRéATIF N°4 à Autrans L’association Créatif publie, avec le soutien de la Délégation aux Usages de l’Internet et de la Caisse des Dépôts, un cahier de partage d’expériences intitulé "Les espaces publics numériques et l’École : pour des partenariats réussis". Lancée à l’occasion des Rencontres d’Autrans en janvier 2008, sa version papier est aujourd’hui disponible pour être diffusée via les collectivités territoriales, institutions, structures ou réseaux associatifs. Sa version électronique est disponible en téléchargement sur www.creatif-public.net.

Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village

A l’image de ce proverbe africain, prôner une collaboration entre les acteurs du monde éducatif et ceux de l’accès public à internet et au multimédia, semble une nécessité voire une évidence. Mais sur le terrain cela ne va pas de soi. Dans la plupart des cas, ces professionnels, qui travaillent pourtant en proximité sur le même territoire et avec les mêmes familles, quelquefois avec des objectifs pédagogiques similaires, se rencontrent peu, voire souvent s’ignorent. Les partenariats se construisent dans la durée, sur la base de relations de confiance réciproque.

A qui est destiné ce guide pédagogique ?

- Aux espaces publics numériques, le développement de leur capacité d’accueil de classes ou d’accompagnement de projets scolaires ou péri-scolaires constitue un élargissement intéressant, voire un passage obligé pour la continuité de leur action.
- Aux enseignants, pouvoir disposer de personnes-ressources qualifiées pour la médiation aux nouvelles technologies, expérimentées dans l’accueil de groupes et l’accompagnement de projets, leur permet de se concentrer sur leurs objectifs pédagogiques en s’affranchissant des soucis techniques.
- Aux élus, il est intéressant de mutualiser les matériels et les moyens humains pour la maintenance du parc de matériel informatique toutcomme cela se pratique pour les équipements sportifs.

Des collaborations pour accompagner les usages

Au delà du matériel, les compétences et le temps pour accompagner les usages font souvent défaut. C’est aussi dans ce sens que les collaborations entre enseignants, éducateurs, formateurs, animateurs, intervenants de l’accompagnement scolaire ... doivent être encouragées. Développer les partenariats favorise l’accès pour tous au savoir et aux TIC et enrichit les territoires de nouveaux projets communs au croisement des compétences et des cultures professionnelles.

Un cahier de partage d’expériences

Ce cahier de 54 pages n’est pas un livre de recettes, mais plutôt un espace d’échanges et de questionnements propices à faire progresser les pratiques professionnelles des enseignants, des responsables et animateurs de lieux d’accès publics au multimédia et à Internet. Il est le fruit du travail collaboratif d’une trentaine de personnes associant des animateurs de lieux d’accès public à internet, des dispositifs de soutien territoriaux, des personnes ressources au sein de l’Education Nationale et d’organismes de formation et de recherche. Il propose des interviews d’acteurs de terrains, des points de vue d’experts, des présentations d’initiatives, des exemples de projets pédagogiques, des conseils méthodologiques pour monter des projets en partenariat, des fiches-ressources sur les références réglementaires, les financements ...

Comment se le procurer ?

Il est diffusé via les collectivités territoriales, institutions, structures ou réseaux associatif qui les achètent de façon groupée afin de les diffuser gratuitement auprès de leurs publics-cibles : animateurs et responsables d’EPN, enseignants, acteurs locaux, ...
Une version complète au format pdf (3 Mo) est disponible librement en téléchargement, et le articles sont consultables individuellement au format html sur le site www.creatif-public.net.

Dans la même collection

- N°1 - L’accessibilité pour tous aux TIC, L’accueil adapté de personnes handicapées dans un Espace public multimédia, Philippe Cazeneuve, 2003, 43 p.
- N°2 - L’accessibilité pour tous aux TIC, Comment toucher et intéresser les publics les plus éloignés ? , sous la dir. de Philippe Cazeneuve, 2005, 32 p.
- N°3 - Outils et contenus pour l’accès public aux TIC, Comprendre, utiliser et promouvoir les logiciels libres dans les espaces publics, sous la dir. de Marie-Lise Gauthier, 2006, 48 p. (Fichiers pdf en téléchargement sur www.creatif-public.net)

A propos de

La Délégation aux Usages de l’Internet a pour mission de proposer les mesures nécessaires à l’amplification du développement de la société de l’information au bénéfice de tous et partout. Elle est rattachée au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

La Délégation aux usages de l’internet a pour mission de favoriser la généralisation de l’accès à internet et la formation du grand public aux usages des nouvelles technologies. Rattachée au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, la DUI contribue à réduire l’inégalité numérique par une approche globale jouant simultanément sur plusieurs leviers complémentaires :

- l’accompagnement des politiques territoriales d’accès public à internet et de formation aux TIC : recensement et promotion des espaces publics numériques, appui à leur mission de formation et de diffusion des usages, information sur les initiatives et les bonnes pratiques ;
- l’aide à l’équipement des personnes : étudiants (projet Micro-portable étudiant), familles (projet Internet accompagné) ;
- la sécurité des personnes sur internet, et plus particulièrement la protection des mineurs (projet Confiance).

La Caisse des Dépôts accompagne les projets de l’Etat et des collectivités locales dans le domaine du développement numérique.
- Elle investit dans les projets d’infrastructures de télécommunications dans une logique de mutualisation et d’ouverture des réseaux à tous les opérateurs ;
- Elle soutient les initiatives publiques de promotions des services administratifs en ligne : espace numérique de travail, dossier médical personnel, plate-forme d’échanges dématérialisés ;
- Elle agit en faveur de la réduction de la fracture numérique à travers le programme Cyber-base qui rassemble plus de 600 espaces et 1500 animateurs.

Le réseau CRéATIF (Collectif des Réseaux d’Accès aux TIC en France), rassemble des personnes engagées dans la conduite et la promotion d’actions de sensibilisation du public aux technologies de l’information et de la communication (TIC) pour le compte de collectivités territoriales, d’associations ou d’administrations décentralisées. Il souhaite favoriser l’appropriation sociale et citoyenne des technologies de l’information par :
- l’échange des pratiques et le travail en réseau des animateurs et des responsables,
- le soutien et la diffusion des réalisations et des projets,
- l’observation et l’évaluation des usages,
- l’encouragement d’une participation active de la population.

L’ouvrage a été coordonné par Philippe Cazeneuve (Savoir en actes - Oxalis), consultant-formateur spécialisé en ingénierie pédagogique et TIC. Il a dirigé pendant 5 ans le Centre de ressources multimédia de la MJC Monplaisir à Lyon.


ITWCazeneuve
envoyé par RencontresAutrans

Posté le 30 janvier 2008 par Philippe Cazeneuve
Consulter cet article seul
Guide "EPN & Ecole"

Sommaire guide "Les espaces publics numériques & l’Ecole"

Voici le sommaire final du guide, tous les articles seront bientôt en ligne, avec quelques suppléments qui n’ont pas pu rentrer dans la version papier, qui sera tirée à 5.000 exemplaires et sera disponible pour les Rencontres d’Autrans en janvier 2008.

Introduction

- Dix règles d’or
- Pour des partenariats réussis - Philippe Cazeneuve

1ère partie : Se connaître pour travailler ensemble

- Espace public numérique : un lieu d’éducation aux usages dans la Société de l’Information
- Les TIC à l’Ecole
- Le socle commun des connaissances et des compétences

2ème partie : Les compétences numériques de base

- Compétences numériques et certification B2i - Bruno Devauchelle (CEPEC)
- Qualifier les publics jeunes des Points Cyb au B2i FC GRETA
- Apprendre à rechercher de l’information sur internet pour développer une attitude citoyenne - Mami Rabel (CRIJ Rhône-Alpes)
- Préparer le B2i en participant à un rallye Web
- préparer le B2i en créant la balado-diffusion (podcast) d’un sentier de randonnée
- Un débat sur les usages des mineurs à la Cyber-base - David Marois (MJC Rodez)
- Protection des mineurs sur internet : ressources en ligne

3ème partie : Mutualiser les moyens

- Des espaces numériques de proximité dans les écoles - Virginie Galez (CAPH)
- Des salles multimédia de collèges ouvertes au public - Serge Métral (CG Indre)
- Quand un EPN redonne vie à une école de quartier - Jérôme Lamache (CTN)
- Un centre de ressources pour accompagner les écoles- Frédéric Duvernoy (ARDESI)
- Partager une salle multimédia : comment faire ? - Philippe Cazeneuve

4ème partie : Des projets en partenariat

- Construire un projet pédagogique en partenariat - Mehdi Serdidi (Espace libre 13.1 Paris)
- Du cinéma aux arts numériques - Max Wattre (ECM Médiathèque Thau)
- Une médiathèque au service des projets des enseignants - Valérian Van Impe (ECM Tourcoing)
- Intergénérations, quand les jeunes deviennent formateurs - Céline Potier (Etudiante Rennes 2)
- L’image d’Epinal passe par le dessin numérique - Philippe Cazeneuve
- Le cadre réglementaire - (Sce : BO)
- Monter un projet pédagogique avec une classe - Philippe Cazeneuve

5ème partie : Accompagner la scolarité

- Accompagner la scolarité pour réussir à l’école
- Accompagner l’enfant dans son métier d’élève - Agnès Foray (CREFE)
- Réaliser un film d’animation durant l’accueil péri-scolaire du midi - Gwenaëlle André (EPN Ploemeur)
- Tutorat à distance pour les internes du Lycée - Joël Rollin (Cyberbase Chatillon)
- Des dispositifs pour financer vos projets
- Renforcer les liens entre tuteurs et enseignants

6ème partie : Des projets à la pointe de l’innovation

- L’initiation des parents aux Espaces numériques de travail - Jérôme Jagoury (Communauté de communes de Ploërmel)
- Besançon, bastion de l’innovation numérique - Philippe Cazeneuve

Suppléments consultables en ligne

- Appropriation des nouveaux médias par les jeunes - Philippe Cazeneuve (Sce : Enquête CLEMI)
- Comment mettre les TIC au service des parents du primaire ? - Philippe Molès (Sce : Enquête SOFRES)
- B2i : une certification qui bouscule les habitudes - Florent Lajous (Epnologues)
- Elèves et enseignants face au numérique : un choc de cultures - Philippe Cazeneuve
- La disposition des locaux - Philippe Cazeneuve
- Quand les utilisateurs du Web 2.0 indexent la toile : un plus pour l’accompagnement scolaire ? - Michèle Drechsler (IEN)

Posté le 21 octobre 2007 par Philippe Cazeneuve
Consulter cet article seul
Guide "EPN & Ecole" - 6) Des projets à la pointe de l’innovation

L’initiation des parents aux Espaces Numériques de Travail

Jérôme JAGOURY, Communauté de communes de Ploërmel
Dans le cadre de la lutte pour l’égalité des chances, la Communauté de Communes de Ploërmel (Morbihan) et l’Education Nationale ont décidé de mettre en place un Espace Numérique de Travail (ENT) pour toutes les classes de CM2 du territoire à la rentrée de 2007 (10 écoles). Ce lancement intervient au terme d’une phase d’expérimentation conduite sur 3 écoles de janvier à juin 2007.

Les ENT sont des « bureaux virtuels » offrant des services en ligne à l’ensemble de la communauté éducative, destinés à faciliter les échanges entre l’école, les parents et les enfants à l’aide d’un outil de communication moderne.

Pour permettre à l’ensemble de ces acteurs d’utiliser l’outil, la collectivité de Ploërmel met en œuvre un dispositif d’accompagnement particulier pour l’équipement et la formation des familles en s’appuyant sur la formule Internet accompagné initiée par le gouvernement et sur les services des espaces Cyber-base.

L’accompagnement des familles qui souhaitent s’équiper est assuré par le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) en fonction de leur niveau de ressources :

- Les familles à revenus modestes se voient proposer un système de « micro-crédit sociall » auprès du Crédit Mutuel de Bretagne qui leur permet d’étaler la dépense sur la durée du prêt, avec la caution de la banque et du Fonds de Cohésion Sociale. Les équipements, composés d’ordinateurs neufs, d’une connexion à Internet haut débit et si besoin, de services d’assistance à domicile (pour l’installation, le paramétrage et la formation initiale), sont fournis par des partenaires agréés « Internet accompagné ».

- Les foyers connaissant de fortes difficultés sont dotés gratuitement par la Communauté de communes d’un équipement modulé en fonction de leurs besoins, du prêt d’un ordinateur reconditionné proposé par des entreprises de réinsertion à la prise en charge de l’accès Internet durant toute la durée de la scolarité de l’élève.

Le rôle des animateurs Cyber-base

Les deux animateurs des espaces Cyber-base, dont plusieurs sont implantés dans des écoles, proposent, pour chaque école, deux créneaux de formation, sur une période de deux semaines, à l’attention des parents. L’objectif est la découverte de l’ENT mais aussi, en fonction du niveau de connaissance, l’initiation à l’outil informatique et à Internet. Ces formations sont gratuites. 210 familles d’élèves sont concernées cette année.

S’il apparaît que cette initiation est insuffisante, une autre session sera proposée, avec la possibilité pour les familles, en cas d’indisponibilité lors des créneaux proposés, de se rendre à n’importe quel moment à l‘espace Cyberbase Mystringue, ouvert tous les jours.
A la fin de ces périodes de formation, les familles peuvent, gratuitement, continuer à se former ou consulter l’ENT dans tous les espaces Cyber-base de la Communauté de Communes, aux heures d’ouverture. Chaque famille a reçu une carte d’accès gratuit à cet effet.

Les animateurs Cyber-base sont également chargés de la mise en place dans les foyers de la dotation d’équipement de la Communauté de Communes aux familles les plus démunies. Ils gèrent le lien avec France Télécom, ainsi que l’installation du PC dans la famille. La prise en main de la machine fait partie de l’installation et la formation est assurée dans les sites Cyber-base.

Tous ces aménagements ont été proposés par le comité de pilotage de l’ENT composé d’élus (dont l’élu en charge des espaces Cyber-base), de l’IEN, de directeurs d’écoles publiques et privées, des animateurs informatiques des secteurs public et privé, d’administratifs de la Communauté de Communes, de la Caisse des Dépôts, et d’un chargé de mission proposé par la Caisse des Dépôt.

Posté le 21 octobre 2007
Consulter cet article seul
Guide "EPN & Ecole" - 5) Accompagner la scolarité

Des dispositifs pour financer vos projets

Pour identifier plus facilement les dispositifs qui vous concernent, aidez-vous de ce tableau en répondant à quelques questions simples :
- Pourquoi ? L’objectif du dispositif : éducatif, loisirs, insertion, ...
- Quand ? Les actions se déroulent durant le temps scolaire (TS) ou hors temps scolaire (HTS)
- Pour qui ? Tous les enfants, les enfants ayant des difficultés particulières, ...
- Pour quel âge ? Maternelle, primaire, collègiens ou lycéens.
- Sur quels territoires ? ZEP, ZUS, zone rurale ... ou France entière.

Dispositifs POURQUOI ? QUAND ? POUR QUI ? QUEL AGE ? QUELS TERRITOIRES ?

Éducatif Loisirs Insertion TS HTS Tous enfants Diff. Scolaires Délinquants Maternelle Ecole Collège Lycée Tous ZEP ZUS Rural défavorisé
Accompagnement éducatif x


X X



X
2008 X

CEL x

X X X

X X X X X


Contrat Enfance jeunesse
X

X X

X X X X X


CLAS x


X X


X X X
X X
Ecole ouverte x X

X X


X X X
X X
Réussite éducative x

X X
X
X X X

X

Ville Vie Vacances
X X
X X
X

X X

X X

Accompagnement éducatif Nouveauté rentrée 2007-2008 !

- Public : ensemble des collèges (publics et privés) de l’éducation prioritaire pour la rentrée 2007-2008, puis tous les collèges à partir de 2008, puis tous les établissements scolaires.
- Objectifs : favoriser la réussite de tous
- Modalités : accompagnement hors temps scolaire tout au long de l’année, après la classe, quatre jours par semaine. Pour les élèves volontaires : aide aux devoirs et aux leçons, pratique sportive, pratique artistique et culturelle, accès aux techniques usuelles de l’information et de la communication. Encadrement assuré par des enseignants volontaires rémunérés en heures supplémentaires ou pour les activités sportives, artistique et culturelles, par des intervenants extérieurs, avec possibilité d’utiliser des équipements hors établissement afin de bénéficier des structures locales existantes.
- Textes : circulaire N°2007-115 du 13 juillet 2007

Contrat éducatif local (CEL)

Le CEL est l’aboutissement d’un projet éducatif global local (diagnostic partagé, définition des objectifs éducatifs, mise en œuvre des actions et évaluation). Il doit rechercher une articulation avec les projets d’écoles, d’établissements et des réseaux de l’éducation prioritaire.

- Public : enfants et jeunes (3-18 ans), plus particulièrement dans les zones sensibles et en difficulté urbaine et rurale.
- Objectifs : Mobiliser tous les partenaires et les acteurs éducatifs d’une commune ou intercommunalité (administrations et établissements de l’État, collectivités territoriales, associations sportives, éducatives et culturelles, de parents et organismes sociaux) autour de la définition d’un projet éducatif global local qui met en cohérence les différents temps de vie de l’enfant et du jeune (scolaire, périscolaire, extrascolaire).
- Modalités : La circulaire de 2000 privilégie les champs d’intervention suivants : l’éducation à l’image, au cinéma et au multimédia ; la musique et le chant choral ; l’architecture, le cadre bâti et le paysage ; l’éducation à l’environnement ; la culture scientifique ; l’environnement des objets et des signes visuels ; les pratiques physiques et sportives ; l’éducation à la santé.
- Partenaires : Ministères, ACSÉ, collectivités territoriales, CAF, établissements scolaires, associations, institutions culturelles
- Contact local : chef de projet ou comité de pilotage du CEL (en général piloté par la Commune ou l’intercommunalité)
- www.education.gouv.fr/cel/default.htm

Contrat enfance et jeunesse

Remplace les contrats enfance et les contrats temps libres

- Public : Enfants et jeunes de 0 à 18 ans
- Objectifs : favoriser le développement et améliorer l’offre d’accueil des enfants et des jeunes.
- Actions concernées : accueil collectif, familial, parental, halte-garderie collective et familiale, multi-accueil familial et parental, ludothèque (volet enfance) ; centre de loisirs vacances été, petites vacances, mercredis et week-end, centre de loisirs périscolaires, accueil périscolaire, accueil jeunes déclaré, séjour vacances été, petites vacances, camps ados (volet jeunesse)
- Partenaires : CAF, DRDJS, collectivités territoriales, associations, établissements scolaires
- Contact local : CAF du département, DRDJS
- site web CAF

Contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS)

- Public : élèves des écoles primaires, collèges, lycées, en priorité dans les zones urbaines sensibles (ZUS) et les réseaux d’éducation prioritaire (REP).
- Objectifs : favoriser la réussite scolaire des enfants et des jeunes et renforcer l’implication des parents dans leur rôle éducatif.
- Modalités : actions hors temps scolaire (aide aux devoirs, apports culturels, appui et ressources, implication des parents)
- Partenaires : Ministères, ACSÉ, collectivités territoriales, CAF, établissements scolaires, associations.
- Contact local : CAF du département, DDASS

École ouverte

- Public : élèves des écoles, collèges et lycées de milieux socioculturels défavorisés. Priorité aux établissements classés en zone d’éducation prioritaire (ZEP), en zones urbaines sensibles (ZUS) et établissements sensibles.
- Objectifs : ouvrir les collèges et les lycées pendant les vacances scolaires, les mercredis et samedis durant l’année scolaire, pour accueillir les enfants et jeunes qui ne partent pas ou peu en vacances et proposer un programme d’activités à visée éducative, scolaire, culturelle, sportive et de loisirs.
- Contact local : Chef d’établissement

Programme de réussite éducative (PRE)

- Public : en priorité, enfants et adolescents de 2 ans à 16 ans habitant en zone urbaine sensible ou scolarisés dans un établissement relevant de l’éducation prioritaire.
- Objectif : accompagner dès la petite enfance des enfants et des adolescents présentant des signes de fragilité et des retards scolaires.
- Modalités : Soutien personnalisé dans la durée, avec des objectifs de résultats, notamment scolaires, assuré par des équipes pluridisciplinaires de soutien (enseignants, éducateurs, animateurs, travailleurs sociaux, psychologues, pédopsychiatres, rééducateurs, intervenants sportifs et culturels) et des associations agréées. La loi incite à la mobilisation ou à la création d’une « structure juridique »dédiée à la réussite éducative et regroupant à terme les coordonnateurs des dispositifs éducatifs existants (CEL, veille éducative, CLAS ...).
- Partenaires : Ministères, collectivités territoriales, CAF, professionnels et associations coordonnés par la Délégation interministérielle à la ville (DIV)
- Textes : plan de cohésion sociale loi n° 2005-32 de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005
- www.reussite-educative.net

Ville, vie, vacances (VVV)

- Public : Jeunes (11-18 ans) résidant en zones urbaines ou rurales défavorisées, jeunes faisant l’objet de mesures de justice, jeunes détenus.
- Objectifs : lutter contre le désoeuvrement des jeunes, prévenir la récidive des jeunes pris en charge par la justice, lutter contre la délinquance et les comportements inciviques.
- Partenaires : Ministères, DIV, collectivités territoriales, CAF, professionnels et associations coordonnés par Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
- Demandes de financement des associations auprès de l’ACSÉ.

Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)

Etablissement public à caractère adminitratif créée par la loi du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances, qui remplace le Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (Fasild). L’ACSÉ finance des actions dans les domaines de la politique de la ville : l’éducation, avec le suivi du programme « réussite éducative », la santé, la prévention de la délinquance, le lien social, le développement économique, l’accès à l’emploi...

Jusqu’à présent, ces dispositifs étaient mis en oeuvre par la DIV, qui transférait les crédits aux préfets de région. Depuis le 1er janvier 2007, l’ACSÉ met en oeuvre et finance ces dispositifs et constitue un guichet unique pour le dépôt des dossiers de financement des associations.
- www.lacse.fr

Lien hypertexte: Galaxie Jeunesse (INJEP)
Posté le 21 octobre 2007 par Philippe Cazeneuve
Consulter cet article seul